Chapitre 1 – Préparez-vous!

Chapitre 1


Préparez-vous !

Visitez les animaleries et magasins spécialisés de votre région. Sachez où on vend nourritures et articles canins, et où on pourra toiletter votre futur animal.

Choisissez votre vétérinaire.

Le matériel (voyez le dernier chapitre)

Achetez ou bricolez un matériel quasiment indispensable :

  • un collier pour chiot

  • une laisse fine de 2m de long

  • une ficelle fine et solide de 10 m, genre fil de boucher

  • quelques jouets tendres en caoutchouc à mordiller

  • un liclos largement assez vaste pour votre futur compagnon à quatre pattes (voyez le dernier chapitre «Mes produits sélectionnés»)

  • deux gamelles, pour l’eau et la nourriture

  • quelques vieux habits moelleux, ou un tapis pour chiens

  • si vous voulez lui permettre de sortir seul, installez chez vous une trappe à bascule dans une porte qui donne vers l’extérieur.

Un outil quasi-indispensable : le liclos

Adapté de l’ancien lit-clos d’antan, où les seigneurs et les riches dormaient à l’abri, il possède de multiples avantages.

Une citation de Rolan Tripp, docteur-vétérinaire, (université de Californie, Davis, 1979), auteur du livre « Gérer la perception animale » : « Organiser la vie de votre chien au moyen de son liclos, bien à lui, c’est une excellent formule, douce et intelligente. Les chiens descendent du loup, ils possèdent donc l’instinct du nid. Parfois, vous voyez votre chien se coucher sous une table pour dormir. Il essaie seulement de retrouver son nid… son nid personnel où il peut se réfugier à volonté quand il en a besoin, pour se reposer ou laisser passer un stress. »

Un liclos, c’est une boîte ! C’est l’appartement de votre Mirza. Si vous vous sentez une âme de bricoleur, vous qu’on surnomme le Boulle du Louis Caisse, fabriquez donc un parallélépipède où votre chiot pourra se retourner à l’aise. Ne faites pas forcément trop grand : dans la nature, les canidés dorment dans un fond de boyau juste à leur taille !

Placez une porte grillagée à l’entrée de votre petit Chenonceau canin. Les premières nuits, ne fermez pas cette porte quand votre trésor de curiosité y entrera pour déguster le morceau de gruyère ou la rondelle de salami que vous y aurez déposée. Ce n’est pas une prison, c’est sa maison !

L’intérieur doit être sombre. Si vous construisez cette boîte en grillage fort ou en treillis soudé, étendez dessus une nappe ou une couverture qui apporteront la pénombre bienfaisante, mais laissez l’accès libre : de l’intérieur, le petit animal pourra ainsi vous observer et enrichir ses connaissances sur l’humanité.

En votre absence, votre chien détruit les rideaux ? Urine sur les moquettes ? Lacère l’intérieur de votre porte de maison ? Quand il est en mue, vous ne voulez pas de poils sur votre robe de soirée ? Vous voulez vous habiller et sortir sans problème ? Vous ne supportez pas d’être dérangé par Médor pendant que vous travaillez ou dormez ? Vous refusez que Finette asperge le sol de gouttes rouges pendant ses chaleurs ? Vous souhaitez disposer d’un endroit où le chien pourrait se reposer tranquillement après un traitement médical ou un accident ? Vous préférez protéger votre animal de la nervosité de vos neveux venus en visite ? Vous voulez recevoir sans souci vos voisins qui n’aiment pas les chiens ? Vous refusez que votre chien, rentrant boueux de sa promenade, sèche dans la maison en éparpillant la poussière un peu partout ?

Alors, voici une solution très pratique, qui vous évite de vous gendarmer à tout propos : le liclos.

C’est tout simplement la petite chambrette personnelle de votre compagnon à 4 pattes…

La suite sur www.AudioTexteVideo.com